Main Menu

Udps tweet

Documents: 
- Les Statuts légaux adoptés au 1er Congrès Ordinaire du Parti tenu du 10 au 14 Décembre 2010 à Kinshasa, signés et notariés
- Les Statuts falsifiés, puisque créés en dehors d'un Congrès Ordinaire ou Extraordinaire, signés et notariés en Mars 2013: Ces Statuts, par la suppression de l'Art. 10, ont donné naissance à une organisation de la Société Civile (ASB, Fondation, Groupe de pression, Secte, Mouvement messianique...).
 
Par ces Statuts de 2013, E. Tshisekedi a créé ladite organisation, abandonné l'UDPS parti politique et la Présidence de notre Parti.
Tous ceux qui ont suivi E. Tshisekedi dans cette nouvelle organisation par fanatisme aveugle, adhésion à un individu. et non par adhésion à un parti politique, aux textes, valeurs et idéaux... ne sont plus membres de l'UDPS parti politique. Ceux d'entre eux qui occupé des postes des responsabilités tant au niveau des Organes nationaux qu'au niveau des Organes de Base (Fédérations, Sections, Cellules) ont laissé ces postes vacants.
 
Que ceux qui sont restés dans l'UDPS parti politique s'organisent, prennent l'initiative de convoquer des Assemblées Fédérales, Sectionnaires et Cellulaires dans la Diaspora (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Suède, Norvège...) et au Pays et élisent de nouveaux responsables. aux postes restés vacants
 
Les Participants au Mini Conclave de Bruxelles ont résolu ce problème au niveau de la Présidence du Parti pour préparer le Congrès Extraordinaire et de la Candidature à la Candidature du Parti à l'Election de la Présidence de la République, Candidature à soumettre aux Participants au Congrès Extraordinaire.
 
Nous sommes étonnés de constater la torpeur, la somnolence, la léthargie, l'inertie et l'inconscience dans lesquelles sont plongés les membres restés dans l'UDPS parti politique et qui ne prennent pas l'initiative de convoquer des Assemblées Fédérales, Sectionnaires, Cellulaires pour se choisir librement de nouveaux Responsables aux postes restés vacants. 
 
Nous n'avons pas chassé ces membres qui ont suivi E. Tshisekedi dans son organisation de la Société Civile. Ils l'ont suivi librement. Qu'ils soient cohérents et conséquents avec eux-mêmes: nous ne sommes plus dans un même parti politique avec eux. Ils sont incohérents et inconséquents avec eux-mêmes en signant à longueur des journées des documents d'auto-exclusion, d'exclusion, de radiation et d'irradiation contre ceux qui sont restés dans l'UDPS parti politique et qui ne sont pas avec eux dans leur organisation de la Société Civile créée par E. Tshisekedi en 2013 et dont le Document Fondateur sont les Statuts de 2013.
 
Mais nous aussi nous devons en tirer toutes les conclusions et toutes les conséquences rationnelles et politiques et assumer nos responsabilités. à tous les niveaux du Parti politique UDPS.
 
Fait le 04 10 2015.
Dr François Tshipamba Mpuila
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.