Main Menu

Udps tweet

«Les linges sales se lavent en famille », dit-on. Hier, jeudi 12 mai 2011, Maître Mukendi wa Mulumba, à la tête d'une délégation d'autres cadres de l'Udps dit de Righini, s'est rendu à la résidence d'Etienne Tshisekedi. A en croire Me Mukendi, l'objet de cette visite à la résidence de Pétunias, 10ème rue Limete Résidentiel, était d'échanger avec le Président National du Parti sur les voies et moyens pour lui et sa suite de rentrer à la maison.

 

 

Il était 14 heures, heure locale, lorsque M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba a reçu Me Mukendi wa Mulumba et sa délégation. Une vingtaine de minutes auront suffit pour que l'entretien tourne à l'avantage de Me Mukendi et sa délégation, c'est-à-dire, selon leurs attentes.

"J'ai été le porte-parole de mes 3 collègues. Nous sommes les enfants de la famille et il s'est passé un bout de temps on a pas été dans la maison", a soutenu Me Mukendi au sortir de l'audience à lui accordée par le Président Tshisekedi.
Avant d'ajouter que "nous sommes heureux d'être de la famille et de retourner dans la maison". Visiblement, Me Mukendi et sa suite ont été amnistiés et Etienne Tshisekedi a tourné le dos au passé.

 

En témoigne ses propos : "C'est une grande joie, nous avons remercié le Président pour son amnistie et cette amnistie n'a pas besoin qu'on puisse parler du passé qui reste dans l'histoire".

Ce qui importe c'est le Futur. Ici, Me Mukendi l'a compris et il veut désormais travailler pour la victoire de Tshisekedi à la présidentielle 2011 et il est plus que sûr pour de cette victoire. "Nous regardons à présent l'élection de Tshisekedi qui sera président en 2011", a-t-il confié à la presse. Et pour se faire, il faut une fédération des forces de tous les enfants de la famille Udps.

"C'est une obligation pour nous d'apporter notre appui à Etienne Tshisekedi. Nous avons un combat à mener et le Président nous a encouragé et fortifié. Dès à présent, nous nous engageons à lutter pour l'élection de Tshisekedi.

Nous allions être malheureux de pouvoir garder nos potentialités en dehors de ce combat", a-t-il ajouté. Comme on peut le constater, le lider maximo vient là d'amorcer des grandes manoeuvres de la fédération de toutes les forces de l'opposition y compris les brebis galeuses de sa propre formation politique.
Cependant, bien que l'amnistie soit totale et sincère, la question qui reste posée est celle de savoir si Etienne Tshisekedi fera la même chose pour les autres, à l'instar de François-Xavier Beltchika, l'une des grandes figures et membre influent de l'Udps. Vivement la réconciliation

!

 

Urbain Kidindi,